5 PIÈGES EN MATIÈRE DE SAINE ALIMENTATION

Par Sophie Geoffrion du Mouvement Happy Fitness

POURQUOI EST-CE SI COMPLIQUÉ DE S’ALIMENTER?! C’est parce que bien souvent, le service de marketing et de relations publiques des grandes (ou petites) entreprises déploie de grands efforts pour modeler favorablement l’opinion qu’on se fait de leur produit. Voici 5 perceptions courantes, mais pas nécessairement justes, qui circulent dans l’imaginaire collectif :

  1. Parce que c’est bio / végane / équitable, c’est santé!

Il est honorable pour une entreprise de confectionner ses produits dans le respect de l’environnement, des animaux et des droits humains. Qui est contre cela? Personne! Or, nutrition et éthique sont deux concepts distincts. On peut se concocter une salade étagée hyper nutritive avec des légumineuses et des légumes colorés issus de l’agriculture conventionnelle (non bio) tout comme on peut se donner mal au coeur en mangeant un gâteau végane/sans oeuf au chocolat, bourré de sucre de canne bio, d’huile de coco et de cacao équitable. Bref, continuons à faire des choix de consommation responsables, mais ne faisons pas l’erreur de croire que les produits qui affichent un sceau bio / végane / équitable sont nécessairement synonymes d’aliments “santé”.  

  1. Le yogourt sans sucre ajouté est de loin préférable

C’est effectivement une bonne idée d’acheter du yogourt nature, puis d’ajouter soi-même des fruits, des dates ou un filet de miel. On obtient alors un meilleur contrôle de la quantité de sucre qu’on consomme. Cela dit, il faut se méfier des emballages de yogourt aromatisé (ex: fraises, vanille, etc.) qui portent la mention “sans sucre ajouté”. Ceux-ci renferment la plupart du temps des édulcorants de synthèse tels que le sucralose ou l’acésulfame-K. Malheureusement, ces faux sucres sont connus pour entretenir notre dent sucrée. Mieux vaut choisir des aliments avec une courte liste d’ingrédients, dépourvue de molécules créées en laboratoire! La même logique s’applique aussi à tous les autres produits sucrés artificiellement tels que les boissons énergisantes ou boissons gazeuses “diètes”…

  1. Les pâtes aux épinards sont meilleures que les pâtes blanches

Si vous préférez le goût des pâtes aux épinards, gâtez-vous! Mais n’allez pas penser qu’elles sont plus nutritives simplement parce qu’elles sont vertes. Ces pâtes à saveur de légumes sont la plupart du temps faites à partir de blé raffiné auquel on ajoute de la poudre de légumes déshydratés. Vous obtiendrez plus de vitamines et de fibres en choisissant des pâtes blé entier sur lesquelles vous pourrez déposer vous-même un mélange de légumes sautés et… peu transformés!

  1. Le lait d’amande, c’est fantastique

Cela dépend de vos critères de sélection. Si vous êtes intolérant au lactose, votre ventre serait probablement d’accord avec cette allégation! Cela dit, la vraie nature du “lait d’amande” est un peu décevante. De un, cultiver des amandes exerce une pression énorme sur les nappes phréatiques californiennes. De deux, pour obtenir cette boisson tant à la mode, on fait tremper les amandes dans l’eau, on broie le tout, puis on filtre le mélange pour se débarasser de la partie solide (la pulpe), retirant par la même occasion presque tout ce qu’il y a de bon dans la noix : les fibres, les protéines, plusieurs nutriments… Le résultat correspond davantage à une eau aromatisée à l’amande qu’à une boisson nutritive! Et pour pallier à cette déficience, l’industrie rajoute tout un cocktail de vitamines et minéraux. On est loin du produit initial. À notre avis, en termes de boissons végétales, la boisson de soya (plus protéinée) ou un lait d’amandes fait maison où la pulpe est ré-utilisée dans une autre recette sont de meilleures options.

  1. Les sucreries à base de purée de fruits sont une bonne option

Vous êtes fan de jujubes? Quelle chance de trouver des friandises faites à partir de “vrais” fruits sur les tablettes de l’épicerie! Pas si vite… Même si lesdits jujubes contiennent un peu de purée de fruits, ils sont loin d’être l’équivalent d’un fruit entier. Premièrement, des additifs alimentaires et d’autres formes de sucre sont souvent ajoutés (sirop de maïs, sucre blanc, etc.), avec tout ce que cela implique pour vos dents et vos organes. Puis, en retirant l’eau et les fibres du fruit, on obtient un très petit volume et il faut en manger une plus grande quantité (avec le sucre qui vient avec) pour être rassasié. Finalement, plusieurs vitamines se détériorent graduellement suite à une exposition à la chaleur, à l’air ou à la lumière, de sorte qu’il n’en reste que peu ou pas dans votre bonbon (ex : vitamine C). Bref, on peut se faire plaisir à l’occasion, mais un fruit entier avec la pelure constitue une collation plus saine et rassasiante pour le quotidien.

C’est sur que c’est un peu fâcheux se faire péter sa bulle, on s’en excuse! De notre côté, on préfère toutefois avoir l’heure juste et de ne pas tomber dans le piège que l’industrie nous tend pour nous faire acheter des produits hautement transformés pas si bons pour nous!